Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La station d’épuration est directement gérée par la commune de Torfou. Ceci permet une économie substantielle dans le prix du m3 d'eau.

Les égouts convergent tous vers un collecteur situé près de la grande mare. De la grande mare partent aussi les eaux de ruissellement dans un fossé que l’on aperçoit de la route.

Ce collecteur arrive à la station d’épuration dans un premier bassin de pré traitement qui comprend le dégrillage (qui élimine les déchets volumineux), le dessablage (qui permet d’extraire les sables).

Voici ce bassin avec les grilles associées.

      

Il est nécessaire, tous les 2 jours, de relever les grilles afin d’en extraire les déchets composés de matières non dégradables (serviettes périodiques, matières plastiques, couches, préservatifs essentiellement). Cela se fait manuellement avec une brouette comme récupérateur.

Nous rappelons régulièrement dans le bulletin municipal l'interdiction de jeter ce type de déchets dans les toilettes.

 

 Le bassin de décantation :

Le traitement secondaire se fait de manière « biologique » ; des micro-organismes présents au fond du bassin (donc à protéger) digèrent les  excréments  pour en faire une boue.
Le traitement secondaire comprend l’oxygénation (de l’oxygène est inséré dans l’eau pour la défaire des substances graisseuses) et la décantation  (qui permet d’extraire les boues).
L’oxygénation se fait toutes les 5 heures environ par brassage avec le pont brosse pendant 1 heure  Après  4 heures de décantation , la pompe d’eau claire aspire l’eau de surface.

Cette pompe doit être soulevée tous les 2 jours environ et nettoyée des restes de plastiques qui seraient passés à travers le bassin de dégrillage, et des boues qui risquent de l’endommager.  Ce travail se fait manuellement avec toujours notre brouette comme récupérateur.

Cette eau claire se déverse dans un petit bassin qui est connecté au ruisseau se déversant dans la Juine.

Les boues sont évacuées lorsque le taux de boue dépasse un certain niveau. Ce taux est calculé très régulièrement et manuellement par extraction du liquide du grand bassin de décantation.

Si les boues doivent être évacuées, une seconde pompe est mise en fonctionnement manuellement.

Tous les 2 jours, cette pompe doit aussi être nettoyée manuellement en y retirant les déchets qui y sont accrochés, avec notre chère brouette comme conteneur.

Une fois la pompe mise en fonctionnement, les boues sont aspirées vers des bassins de séchages :

Les boues sèchent au bout de quelques jours. Toujours manuellement avec la brouette, elles sont évacuées vers un big-bag  à l’abri des intempéries pour être expédiées vers un centre de retraitement.

Le travail terminé, l'opérateur le consigne dans le cahier de suivi de la station.

Le mauvais temps de ces dernières années ne permet plus de sécher correctement les boues, et de ce fait, il n’est plus possible d’extraire les boues du bassin de décantation aussi souvent que nécessaire. Nous avons donc demandé des devis pour couvrir ces bassins.